White

Éditeur ROBERT LAFFONT
Collection : Pavillons
Paru le
Papier ISBN: 9782221241172
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782221242810
Disponibilité en librairie :
Quantité

WhiteQue raconte White, première expérience de « non-fiction » pour Bret Easton Ellis ? Tout et rien. « Tout dire sur rien et ne rien dire surtout » pourrait être la formule impossible, à la Warhol, susceptible de condenser ce livre, d'en exprimer les contradictions, d'en camoufler les intentions. White est aussi ironique que Moins que zéro, aussi glaçant qu'American Psycho, aussi menaçant que Glamorama, aussi labyrinthique que Lunar Park, aussi implacable que Suite(s) impériale(s).Loin des clichés toujours mieux partagés, plus masqué que jamais, Bret Easton Ellis poursuit son analyse décapante des États-Unis d'Amérique, d'une façon, comme il le dit lui-même, « ludique et provocatrice, réelle et fausse, facile à lire et difficile à déchiffrer, et, chose tout à fait importante, à ne pas prendre trop au sérieux ».Que raconte White en ayant l'air à la fois de toucher à tout et de ne rien dire ?Peut-être que le fil à suivre est celui du curieux destin d'American Psycho, roman d'horreur en 1991 métamorphosé en comédie musicale à Broadway vingt-cinq ans plus tard. Ellis a dit autrefois : « Patrick Bateman, c'est moi. » Il ne le dit plus. Et si Patrick Bateman était devenu président ?

Les libraires craquent

  • Une suggestion de Philippe Fortin-Villeneuve par la librairie Marie-Laura Inc.

    L'auteur d'American Psycho nous livre une panoplie de courts textes oscillant entre l'essai, le mémoire, la critique et le journal intime. Intrigant et authentique.

Les libraires vous invitent à consulter

Catherine Mavrikakis dans l’univers de Bret Easton Ellis : Boulevard du Crépuscule

Par publié le

Je ne m’attendais ni à Clay, le jeune homme blasé, gosse de riches qui ne sait quoi faire de ses jours et qui promène son ennui, avec une constante placidité, sur la côte Est comme sur la côte Ouest ni à Julian, l’héroïnomane de Los Angeles qui se prostitue pour payer à son dealer les dettes causées par ses abus des drogues. Patrick Bateman le psychopathe, le golden boy de l’époque reaganienne, le yuppie obsédé par sa peau, passant tout son temps à se pomponner ou encore à tuer et à torturer des

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres