Revues culturelles

Histoire Québec, Vol.24 No 2 : Découvrir la métropole par ses...

Date de parution : Octobre 2018

Éditeur: HISTOIRE QUEBEC

Le numéro d'automne de la revue Histoire Québec vous propose un retour sur le forum « Découvrir la métropole par ses quartiers » organisé conjointement l'automne dernier par le Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal (Département d'histoire de l'UQAM), les Archives de la Ville de Montréal, l'Écomusée du Fier monde, le Coeur des sciences de l'UQAM et la Fédération Histoire Québec. Trois étudiants des cycles supérieurs ont joué les « historiens-reporter » afin de rendre le contenu du forum accessible au plus grand nombre. Laissez Jean-Denis Rondeau, Roch Montpetit et Jordane Labarussi ...
Voir le panier

Études littéraires, Vol.48 No 3 , été 2019 : Approches...

Date de parution : Juillet 2019

Éditeur: Departement Litt Univ.Laval

C'est sur les approches écopoétiques des littératures française et québécoise de l'extrême contemporain que se penche le plus récent numéro d'Études littéraires, dirigé par Julien Defraeye et Élise Lepage. « S'intéressant aux questions environnementales en contexte littéraire, l'écopoétique interroge le langage et les représentations sans se départir du monde, du réel et de ses contraintes et impératifs. Alors qu'une conscience environnementale dans la littérature s'est éveillée au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale en France et à partir des années 1970 au Québec, l'écopoét ...

Études littéraires, Vol.49 No 1 2020 : Jeanne Lapointe

Date de parution : Décembre 2019

Éditeur: Departement Litt Univ.Laval

L'édition hivernale de la revue Études littéraires est consacrée à l'héritage intellectuel et littéraire de Jeanne Lapointe, professeure de littérature à l'Université Laval, ayant oeuvré pour la modernité dans le Québec des années 50. L'accent y est mis sur sa contribution littéraire, ses textes et ses collaborations, ancrés dans sa passion pour la littérature, la poésie et les idées, ainsi que sur les amitiés nées de son activité de mentore.

Estuaire, No 167 : Chorégraphies

Date de parution : Novembre 2016

Éditeur: ESTUAIRE

Difficile, à première vue, d’imaginer deux arts plus éloignés que la danse et la poésie. Vivante et éphémère, la danse est entièrement déterminée par l’expérience sensible qu’elle incarne dans un espace singulier à un moment précis. À cet égard, c’est sa souveraineté qui étonne : la danse n’a lieu qu’au moment où elle a lieu. La poésie, elle, traverse le ...

Estuaire, No 175

Date de parution : Novembre 2018

Éditeur: ESTUAIRE

Qu’on le veuille ou non, l’Internet est fait de nous qui l’avons créé, nourri, parasité, cassé, réanimé. Il nous angoisse quand il nous faut passer la tête dedans, parce qu’on en ressort difficilement. Ça coince. En fait, on n’en sort pas du tout, et les auteures et auteurs que nous sommes doivent composer avec cette réalité, jusqu’à nous en faire un matériau d’écriture, jusqu’à l’intégrer à notre tissu langagier, comme c’est le cas dans les suites de poèmes de ce numéro. On ne s’étonne plus de réfléchir sous forme de statut Fa ...

Espace, No 117 : Frissons = Shivers

Date de parution : Septembre 2017

Éditeur: CENTRE DE DIFFUSION 3D

Le dossier du numéro d'automne d'Espace art actuel proposé et codirigé par Aseman Sabet, a pour thème Frissons/Shivers, et témoigne de la réactualisation de la dimension affective dans le domaine artistique. Qu'il s'agisse de réflexions à partir d'oeuvres abordant les émotions en art ou de réflexions théoriques sur la réception esthétique, les textes de ce dossier démontrent que l'art actuel offre un bassin particulièrement fertile pour analyser le thème du frisson, et ce qui en découle, tant du point de vue de l'objet que du sujet. Reste à se demand ...
Voir le panier

Espace, No 121 : Point de vue animal/Animal Point of View

Date de parution : Janvier 2019

Éditeur: CENTRE DE DIFFUSION 3D

Le numéro d'hiver de la revue ESPACE, art actuel adopte le Point de vue animal. Pour aller au-delà d'un sujet de nature morte, de l'animal comme objet, sans ressenti ni conscience, ce numéro propose des artistes dont la pratique s'arrime à une compréhension de l'animal comme un « vivant », doté de sa propre conscience, au même titre que l'Homme, des artistes qui travaille selon le point de vue de l'animal, en mimant son comportement ou en utilisant les traces qu'il laisse, par exemple. Découvrez l'oeuvre de Fevered sleep's, Michel Blazy, Christoph Keller ou Duke and Batterly, entre autr ...
Voir le panier

Spirale, No 269 Été 2019 : Êtes-vous sérieux ?

Date de parution : Juillet 2019

Éditeur: SPIRALE MAGAZINE CULTUREL INC

« Êtes-vous sérieux ? » demande la revue Spirale qui se penche sur les postures ironiques et l'usage du trivial pour ce numéro estival. Si le dérisoire ramène à l'insignifiant et au ridicule, et que trivial relève plutôt de l'ordinaire et du banal, ensemble, en complémentarité, ils définissent le niaiseux. « Tous les collaborateurs et collaboratrices confirment [...] que le niaiseux n'est jamais tout à fait niaiseux et qu'il porte souvent en lui son envers : un regard non complaisant sur l'ordinaire de notre vie et le dérisoire de nos pratiques. » Constatez-le en lisant un entretien avec Mathieu Arsenault, un por ...
Voir le panier

Moebius, No 160 : Déposer ma langue sur un crochet, crier enfin

Date de parution : Février 2019

Éditeur: MOEBIUS

Le crochet c’est naturel pour le manteau, ça lui va. Tandis que la langue… Encore faut-il pouvoir séparer son muscle le plus puissant du corps, la couper cette langue bien pendue, muer le secret des portes closes en parure. À quelle nudité, pure ou honteuse, nous oblige le silence? Une fois la bouche dépouillée (caisse de résonance, mais vide) resterait la maison. On habite son palais en princesse, ou la gorge creuse de l’aliénation domestique? Peut-on entendre, par la gorge, autre chose que sa propre voix? Quelqu’un l’a quittée (la maison, la gorge, ...
Voir le panier

Contre-jour, No 47 : David Foster Wallace, l'écrivain à la foire

Date de parution : Janvier 2019

Éditeur: CONTRE-JOUR

Le numéro d’hiver de la revue Contre-jour invite le lecteur à pénétrer l’univers de l’écrivain David Foster Wallace. « […] tout, ou presque, semble aux yeux de Wallace suffisamment venimeux pour provoquer cette fièvre prolongée de la pensée, dont l’essai, comme forme, prend allègrement la mesure. En présence d’une telle œuvre, sorte d’exposition universelle des curiosités de la fin du dernier siècle, le lecteur est appelé à se laisser lui-même corrompre par l’esprit qui y règne. Entrons donc sans répugnance dans la foire culturelle, à la suite d’un écrivai ...

Circuit, Vol.27 No 1 : Réflexions sur le métier de compositeur

Date de parution : Mai 2017

Éditeur: PUM

5. Avant-propos : « singulier pluriel » ? Maxime McKinley 9. Introduction. Réflexions sur le métier de compositeur : identité et singularités Simon Bertrand 13. Serge Arcuri : territoires Estelle Lemire 25. Les compositeurs face au passé musical : l’attrait pour l’écriture orchestrale dans la trajectoire de quelques compositeurs québécois Danick Trottier 41. D’exil et d’américanitude : un entretien avec Linda Bouchard Simon Bertrand Enquête 49. Les résidences de compositeurs : ateliers de recherche ou apprentissage des contraintes ? Simon Bertrand Cahier d’analyse 55. Le mythe urnosséen, ou la fabulation anthropologique selon André Hamel Paul Bazin Actualités 71. Entendu dans Cette ville étrange : quand on est dans la (marge) ...
Voir le panier

Moebius, No 138 : Québec, ville insolite

Date de parution : Octobre 2013

Éditeur: TRIPTYQUE

La ville de Québec est une carte postale écornée. Cap, horizon, fleuve, quais, île, montagnes, château, citadelle, canons, remparts, monastères, « Vieille Capitale » où l'on se couche de bonne heure, gros village de fonctionnaires, beauté venteuse de la campagne en ville... Et si nous délaissions les clichés et nous attardions plutôt au caractère insolite de Québec ?

Histoire Québec, Vol. 23 No 3 : Histoires de familles

Date de parution : Janvier 2018

Éditeur: HISTOIRE QUEBEC

L'édition hivernale d'Histoire Québec se penche sur une thématique riche, la famille. Famille d'antan comme d'aujourd'hui, ancêtres lointains ou moins, êtres que l'on choisit ou ceux assis sur une branche du même arbre généalogique que nous, le thème se décline de plus d'une façon. Il s'enrichit des avancements de la génétique et glisse même du côté des sciences pures avec un article sur le métissage des populations et les migrations à la lumière de l'étude de l'ADN autochtone. Ce numéro propose, entre autres, l'histoire de ...

Estuaire, No 162 : Topographies amoureuses

Date de parution : Septembre 2015

Éditeur: ESTUAIRE

Topographies amoureuses   Liminaire Véronique Cyr, Annie Lafleur & Michaël Trahan / Topographies amoureuses   Poèmes France Mongeau / Étude : Le fou aux fleurs Claudine Vachon / La rose, le bocal et le tuyau Sébastien Dulude / fou de bave Aimée Lévesque / Nos boîtes Frédéric Dumont / Il y a des muscles à développer dans la fatigue Nathalie Watteyne / Chichén Itzá François Godin / je perce la barrière des jeux Fernand Durepos / Stellaires Violaine Forest / Chienne baroque Jean-Sébastien Larouche / Fortitude Denise Brassard / Ajour   Planches   Critique Catherine Cormier-Larose L’insomnie nécessaire Mémoire × Temps = la Mort atlante Rien ne m ...

Estuaire, No 164 : Métamorphoses

Date de parution : Avril 2016

Éditeur: ESTUAIRE

Le cent soixante-quatrième numéro d’Estuaire se propose de montrer à quel point le poème est le lieu des métamorphoses. En effet, dans leur façon singulière de porter des voix et des images, les textes poétiques brouillent sans cesse les repères qui nous permettent de reconnaître avec clarté les figures qu’ils mettent en scène. En renouvelant sans relâche notre expérience du monde, la métamorphose met à mal l’arrogance de ceux qui en refusent l’étrangeté radicale. Et, puisque c’est l’altérité qui la définit ou la caractérise d’abord, ...

Estuaire, No 166 : Collection

Date de parution : Septembre 2016

Éditeur: ESTUAIRE

Collectionner s’applique en principe à tout, car il n’est rien sur terre qui ne soit susceptible d’être considéré comme intéressant dans l’œil du collectionneur. Or, cette qualité affublée à toute chose nourrirait-elle une grande coquille vide ? Il y a dans cet acte d’appropriation du monde un désir de révéler la beauté dans l’épuisement de ses formes. Le chemin qui mène à la création d’ ...

Estuaire, No 168 : Disparitions

Date de parution : Mars 2017

Éditeur: ESTUAIRE

Liminaire Véronique Cyr, Annie Lafleur, Michaël Trahan  / Miroirs troubles   Poèmes Jean-Christophe Réhel / Mon biceps n’est pas assez gros pour t’éclairer Isabelle Dumais / Butte Marie Darsigny / Au rayon du self-help je suis loin d’être un best-seller Patrick Brisebois / Avant notre arrivée Karianne T. B. / J’étais une enfant sauvage comme tous les enfants Patrick Roy / Novembre. Les renards Clémence Dumas-Côté / Sel de Saturne François Godin / S’égarer tout près d’ici Émilie Turmel / Pendant ce temps les filles fondent Jean-Simon DesRochers / chambrées   Critiques Antoine Boisclair / De la poésie au temps du confort ergo ...

Estuaire, No 173

Date de parution : Mai 2018

Éditeur: ESTUAIRE

Un portrait est un visage. Voilà une affirmation qui semble banale. Un portrait ne figure pas nécessairement un visage. Il en revêt plutôt la même ambiguïté, la même distance intime. Si je porte mon visage tous les jours, je n’en saisis les traits qu’au moyen d’une médiation : un compliment, un miroir, une photographie. Ce visage m’appartient, mais seul un point de vue extérieur me permet de l’apprécier. Je dois aller à sa rencontre, puis cheminer au travers, parcourir ses courbes et ses os. Je ne cesse de le redessiner dans ...
X

Navigation principale

Type de livres